9 sept. 2009

Les mauvaises informations sur l’ostéoporose


L’ostéoporose représente simplement une diminution de la densité osseuse que l’on observe lors d’examens médicaux tels que l’ostéodensitométrie. L’ostéoporose n’est en aucun cas reliée à quelque douleur que ce soit. Le tissu osseux se forme jusqu’à l’âge de 35 ans approximativement et par la suite, il perd graduellement sa densité osseuse. C’est un processus tout à fait normal de vieillissement. Donc, à un certain âge, l’os devient plus fragile et est plus susceptible de se fracturer lors d’une chute, par exemple. Mais cette fragilisation de l’os est un processus normal et n’est pas source de douleur. Le fait de croire que vos os sont fragiles vous amène à craindre de vous blesser davantage et fixe votre attention sur ce problème. N’oubliez jamais que vos pensées créent votre réalité. Si vous êtes craintifs de vous faire mal ou moindre geste parce que vous vous croyez fragiles, vous maximisez vos chances de vous blesser. Les tibétains et les peuples asiatiques vivent pourtant beaucoup plus longtemps que nous et n’ont pas ce genre de préoccupation.

Les gens sont en général mal informés sur le fonctionnement du corps humain et cette ignorance est la source de multiples peurs ou préoccupations tout à fait injustifiées. Si les gens avaient plus de connaissances, ils agiraient différemment et auraient beaucoup moins de préoccupations. Cependant, le corps médical contribue parfois à perpétuer ces préoccupations. Voici l’exemple d’un de mes patients. Un homme de 60 ans, resplendissant de santé et très actif, consulte son médecin pour une douleur lombaire récente. Le médecin lui diagnostique que sa douleur lombaire est reliée à l’ostéoporose. Il lui mentionne qu’à son âge, il faut faire plus attention car les os sont plus fragiles et il lui prescrit des suppléments de calcium sans aucun examen particulier. Vous réaliserez que beaucoup de médecins créent des conflits de diagnostics à leurs patients sans le savoir et sans aucune mauvaise intention simplement parce qu’ils n’ont pas les connaissances nécessaires sur les six sphères qui composent chaque individu. De ce fait, ils leur nuisent parfois plus à leurs patients qu’ils ne les aident. Ne considérez jamais un diagnostic médical comme une finalité mais plutôt comme un point de départ dans la recherche de solutions.

Donc, ce patient commence à consommer des suppléments de calcium chaque jour. Sachez que le corps a besoin d’une certaine quantité de vitamines et de minéraux chaque jour mais si l’apport est en trop grande quantité, le corps l’éliminera soit dans les urines, les selles ou la sueur. Donc, lors de sa prochaine consultation médicale, le médecin lui fait faire une analyse d’urine et en conclut qu’il y a beaucoup trop de calcium dans ses urines. Il en déduit que la cause de son ostéoporose est probablement parce que les reins du patient éliminent trop de calcium et il prescrit au patient un médicament pour retenir le calcium au niveau de ses reins et ainsi éviter les pertes dans son urine. Voyez-vous comment un diagnostic peut être aberrant lorsque l’on ne réfléchit pas! Ne croyez surtout pas que chaque professionnel de la santé est bon. Il y a de bons professionnels comme des mauvais dans chaque profession. Comme ce patient ne souffre pas d’ostéoporose et ne nécessite en aucun cas des suppléments de calcium, son corps les élimine naturellement dans ses urines. Sa douleur lombaire était reliée à une tension trop importante du muscle psoas de la hanche comme c’est le cas chez environ 60% des personnes âgées. Deux traitements d’ostéopathie ont suffit pour enrayer cette douleur complètement.

Sachez que l’ostéoporose n’est pas systématiquement problématique car nous perdons tous de la densité osseuse en vieillissant. Sachez qu’elle n’est pas reliée à des douleurs. Cherchez la cause ailleurs! Sachez qu’elle est beaucoup plus fréquente chez la femme que chez l’homme. Sachez qu’elle est également souvent reliée à un conflit psychologique de « non acceptation de vieillir ». En psychobiologie, la perte de calcium correspond à une perte de sa valeur et de sa structure. C’est souvent un conflit de dévalorisation générale de ce que la personne pense d’elle-même, atténué par la conscience collective. Les personnes âgées qui en sont atteintes ne disent-elles pas : « je suis bon pour les poubelles; à mon âge, je ne vaux plus rien; je suis laid, … »?

Souvenez-vous qu’on ne peut pas être et avoir été. Il faut vivre en harmonie avec votre âge et ce que vous êtes. Faites le deuil de votre passé et apprenez à vous valoriser. Acceptez que nous devions tous vieillir et vous verrez que vos symptômes s’amélioreront. Finalement, adoptez de saines habitudes alimentaires car l’alimentation fait partie des six sphères du corps humain auxquelles il faut se préoccuper. Elle a donc un rôle important sur la formation de l’os. Consommez régulièrement des yogourts à faible pourcentage de matières grasses. Consommez du poisson frais, particulièrement les poissons gras (sardines, saumon, maquereau, …) qui contiennent une bonne quantité d’oméga 3. Marchez à tous les jours. La répétition de la « mise en charge-décharge » (marche, danse, …) contribue à la formation osseuse. Profitez des bienfaits du soleil qui contribue à la formation de la vitamine D tout en protégeant votre peau avec une lotion solaire adéquate.

Sébastien Plante
Physiothérapeute et ostéopathe
http://www.sebastienplante.com/