3 sept. 2010

Un vent de changement s’installe

Le monde dans lequel nous vivons est en perpétuel changement depuis le début des temps. Les cultures se font et se défont. Certaines espèces disparaissent alors que de nouvelles font leur apparition. Les mentalités et les valeurs changent de sorte que le visage du monde se modifie. L’humanité va de l’avant, dans une évolution qui se fait de plus en plus rapidement, évoluant non pas vers une catastrophe écologique ou une impasse économique mais plutôt vers une conscientisation de l’être et une ouverture accrue du coeur.

Chacun de vous avez une influence sur ceux et celles qui évoluent autour de vous. En vous éveillant, vous devenez une étincelle qui embrasera les autres et qui influencera la conscience collective. Les changements individuels précèdent toujours les changements collectifs. Chacun de vous contribue à la beauté de cette transformation mondiale en vous transformant vous-mêmes. Plus vous portez votre attention sur ce qu’il y a de positif, moins vous laissez de place à la négativité de s’installer. N’oubliez jamais que vous pouvez changer la vie de quelqu’un simplement en lui offrant un sourire ou des paroles réconfortantes au moment où il en a le plus besoin.

Nous sommes actuellement plongés dans une ère de changement et ce changement de mentalité génère parfois beaucoup de résistance. La plus grande résistance que vous rencontrerez sera celle qui vient de votre intérieur, de votre fermeture d’esprit et qui vous garde prisonnier de vos fausses croyances. Ne résistez pas au changement, c’est l’essence même de la vie. Accueillez avec amour les alternatives qui s’offrent à vous dans un processus d’éveil, d’illumination et d’évolution. Utilisez simplement votre discernement en vous centrant sur votre cœur et suivez cette voix. Ne jugez pas ceux qui empruntent une voix différente de la vôtre car chacun chemine à sa façon et à son rythme.

L'humain actuel n'est pas le dernier maillon de la chaîne évolutive et il sera dépassé. Ce processus est déjà commencé. Ce prochain bond évolutif laissera derrière lui les humains « animaux » alors que les humains conscients seront projetés vers l’avant. Tous les bonds évolutifs se sont vécus de cette façon alors que de nouveaux êtres naissent et certains restent derrière ou disparaissent. Tous les habitants de notre planète doivent de préparer à mourir à leur ancienne réalité et mentalité. Ceux qui en prendront conscience survivront alors que les autres seront emportés par la maladie ou tout autre désastre naturel. L’humanité est à l’aube d’un grand bouleversement et les changements physiques de la Terre ne sont rien en comparaison de la refont des consciences humaines.

Il y a toujours eu depuis le début des temps des Emprises qui ont pour but de contrôler l’humanité. L’acquisition du pouvoir et de richesse naturelle est un vice de l’être humain qui l’a conduit à de multiples guerres et massacres désolants. Nous n’avons qu’à penser à l’Emprise de l’Église Catholique. Cependant, une emprise est toujours vouée à s’écrouler de par la corruption qui s’installe à l’intérieur même de cette Emprise. L’Emprise pharmaceutique n’y fera pas exception. Nul besoin de se battre contre elle. Elle s’écroulera d’elle-même!
Il y a également toujours eu de la corruption dans chaque système (politique, économique, médical, …) et cela ne changera pas car l’être humain aura toujours le désir du pouvoir et de l‘argent. Cependant, c’est chacun d’entre vous qui l’entretenez en vous précipitant chez le médecin dès qu’un bobo survient au lieu de vous arrêter et de faire une introspection de vous-mêmes. Beaucoup de gens se plaignent du système médical, des vaccins, des médicaments et dès qu’ils deviennent malades, ils se précipitent chez le médecin. C’est une aberration totale mais c’est la nature humaine de rechercher la facilité et de rester passif. Ce n’est qu’une question de choix. Les tibétains et les cultures spirituelles se soignent eux-mêmes et vivent beaucoup plus vieux que nous. Ils ne se plaignent pas du système médical. Au contraire, ils s’en réjouissent car ils savent qu’il est là lorsqu’ils en auront besoin mais qu’ils doivent d’abord et avant tout compter sur eux-mêmes. Vous devriez connaître votre corps mieux que n’importe quel professionnel de la santé que vous rencontrerez. Alors, pourquoi ne vous faites-vous pas confiance ? Parce que vous n’avez pas de diplôme ? Les diplômes ne veulent rien dire. Ils sont là seulement pour l’ego de celui qui le possède.

Apprenez à écoutez votre corps, à l’étudier, à l’analyser, à le soigner, à le purifier et à le remercier. Il existe tellement de méthodes alternatives pour guérir que les gens n’explorent pas parce que les médias n’en parlent pas ou en parlent-en mal. La santé n’est pas un sujet qui suscite beaucoup de cote d’écoute comparativement aux émissions de télé-réalité. Les gens préfèrent s’intégrer dans la vie des autres au lieu de s’ingérer dans la leur.

Ce vent de changement qui est en train de s’installer vous demande que vous soyez disponibles à l’appel de l’Amour, disponibles aux autres, disponibles pour tout reconsidérer, à commencer par la façon dont vous vous comportez chaque jour. Un être humain qui s’aime ne va jamais consommer de drogues, de cigarettes ou de produits toxiques car il sait pertinemment qu’il se détruit en agissant de la sorte.

Vous êtes tous porteur d’un message important car c’est à travers chacun de vous qu’il faut guérir l’humanité. Comme dit le proverbe : « changez vous-mêmes et vous changerez le monde ». C’est à travers la conscience collective et la prise de conscience de chacun d’entre vous que vous guérirez l’infection dont souffre l’humanité.

Sur cette vie terrestre, nous partons tous du même point commun qu’est notre naissance et finissons également au même point qu’est notre mort physique. Le cheminement entre les deux est unique à chacun et se nomme l’expérience. Je vous ai fais part du mien en espérant rendre le votre le plus agréable possible.

Comme disait Platon 400 ans avant Jésus Christ : « On ne peut guérir un organe sans guérir le tout. On ne doit pas soigner le corps séparément de l’âme, et, pour que l’esprit et le corps retrouvent la santé, il faut commencer par soigner l’âme. C’est une erreur fondamentale des médecins d’aujourd’hui de séparer dès l’abord, l’âme et le corps.

Sébastien Plante, pht, D.O.

L'amour guérit

Sachez qu’il n’y a pas de plus grand pouvoir dans l’Univers que le pouvoir de l’amour. Avez-vous remarqué que tout va bien dans la vie des gens qui vivent le parfait amour ? Et cela commence toujours par l’amour de SOI. Apprenez à vous connaître et à vous accepter tel que vous êtes. Les gens se considèrent souvent inférieurs à ce qu’ils sont réellement. Apprenez à être bien avec la personne que vous allez passer le reste de votre vie, quoiqu’il arrive, c’est-à-dire vous.

L’acceptation de soi est la clé de tous les changements positifs. S’aimer soi-même ne signifie pas ce que les autres pensent de nous mais bel et bien ce qui nous habite à l’intérieur. Aimez votre intérieur, votre façon d’être et d’agir. Plus nous nous estimons, plus notre vie s’améliore. Les gens qui s’aiment et qui s’estiment ne craignent pas de demander ce qu’ils veulent.

Apprenez à vous aimez et à être bien avec vous-mêmes avant de vouloir être en relation ou d’aimer quelqu’un d’autre. Sinon, vous serez continuellement dépendants des relations que vous entretiendrez. Vous percevrez les autres comme étant responsables de votre bonheur et de votre épanouissement. Vos relations ne seront que superficielles et lorsqu’elles cesseront, vous vous sentirez abandonnés et chercherez désespérément quelqu’un qui peut vous donner ce que vous croyez être l’amour. Vous dépenserez beaucoup trop d’énergie pour vous faire aimer, pour combler votre vide intérieur.

Vous ne pouvez pas offrir d’amour à vos enfants et à votre conjoint si vous souffrez d’un vide d’amour intérieur. Les enfants qui grandissent dans une famille ou l’amour est absent deviennent des adultes qui manquent de sécurité intérieure, qui doutent de leur valeur et s’accrochent à n’importe qui pouvant leur offrir un peu d’amour et d’attention. Ils vont parfois utiliser un comportement manipulateur pour y arriver mais détruisent de cette façon la relation qu’ils cherchaient à préserver. Vous resterez toujours déçus si vous attendez le bonheur de quelqu’un d’autre.

L’amour de soi représente également la volonté de se dépasser pour notre propre évolution et s’acquiert lorsqu’on est seul. Accordez-vous des moments de solitude durant la journée pour réfléchir, comprendre et vous libérer des difficultés de votre passé, de vos croyances culturelles et sociales. Nous ne choisissons pas les événements qui nous sont imposés lorsque nous sommes bébé ou enfant. Si vous avez été abandonnés, violentés, humiliés, dévalorisés, … dites-vous que vous n’êtes pas les seuls. On ne choisit pas sa famille biologique. Ne vous en voulez pas d’être comme vous êtes. Nous avons simplement tendance à reproduire le monde émotionnel de notre enfance au même titre que vos parents ont reproduit le comportement de leurs parents selon l’éducation qu’ils avaient reçue. Nous faisons tous de notre mieux avec les connaissances et la conscience que nous avons comme nos parents ont fait de leur mieux avec les connaissances et la conscience qu’ils avaient. Vos parents ne pouvaient pas vous enseigner ou vous démontrer ce qu’ils n’avaient pas reçu. Il faut donc que vous cessiez immédiatement de vous dévaloriser ou de dévaloriser les autres. Si nos connaissances, notre conscience et notre compréhension étaient plus développées, nous agirions différemment.

J’ai appris que notre passé est responsable de la personne que nous sommes mais que nous sommes responsables de la personne que nous devenons. Le passé est passé et nous ne pouvons rien faire pour le changer. N’ayez pas honte de votre passé mais tirez-en plutôt une leçon et utilisez la sagesse que vous avez acquise de vos erreurs pour aider les autres à se déculpabiliser et à évoluer, simplement en partageant avec eux votre vécu et vos expériences. Nous vivons dans le moment présent et c’est exactement dans chacun de ces moments présents que nous devons agir pour bâtir notre futur. Vous êtes la seule personne qui puisse créer la vie que vous méritez.

Entourez-vous de gens que vous aimez et qui vous aiment. Laissez de côté les gens qui ont toujours une mauvaise attitude car ils auront une influence négative sur vous. Si vous vous entourez de gens heureux, vous augmentez vos chances d’être heureux. Lorsque vous changerez, il se peut que vous ayez à vous débarrasser de certaines relations insatisfaisantes pour vous permettre de découvrir une meilleure perception de votre personnalité et des autres.

Aidez les gens qui vous entourent et faites-le avec amour. Cela vous sera rendu un jour. Lorsque nous posons un geste d’amour envers quelqu’un, nous le faisons par choix parce que nous en retirons une satisfaction personnelle. Plus j’encourage l’évolution des autres, plus je favorise ma propre évolution. Ne dites pas aux gens des phrases du genre : « vous devriez être reconnaissants après tout ce que j’ai fait pour vous; ou comme j’entends souvent des parents dire à leur enfant : « J’ai dû me priver toute ma vie pour toi; c’est de ta faute si j’ai des vergetures ou si j’ai mal ». Lorsqu’on aime vraiment et qu’on pose un geste ou qu’on donne la vie, c’est parce que nous le voulons. C’est un choix que nous faisons pour nous. Ne posez pas de geste dans le but de recevoir quelque chose en retour. Faites-le simplement par amour.

Apprenez à partager vos biens. Par exemple, si vous avez lu un bon livre, faites-le circuler dans votre entourage. Beaucoup de gens s’achètent des biens matériels et se les approprient pour la vie. Combien de gens ont dans leur garde-robe des vêtements qu’ils n’ont pas portés depuis plus d’un an ? Pourtant, il y a des gens dans le besoin qui n’ont même pas de quoi s’habiller! Pourquoi ne pas leur en faire profiter ? Certaines personnes diront : « j’ai travaillé assez fort pour gagner cet argent, ils n’ont qu’à travailler comme moi ». Cette mentalité nous amène rarement la prospérité. Lorsqu’on se départie de quelque chose, ce n’est que pour laisser de la place à quelque chose de nouveau et de meilleur à venir. L’Univers se charge d’apporter l’abondance à ceux qui partagent, car en créant un vide, nous faisons de la place pour quelque chose de nouveau. C’est le principe de la loi d’attraction. La personne qui ne partage pas aura l’impression de toujours devoir travailler à la sueur de son front pour avoir ce qu’elle détient.

J’entends parfois des commentaires comme : « pourquoi arrive-il toujours des bonnes choses à cette personne ? ». C’est tout simplement parce qu’elle les attire. En partageant notre bonté avec les autres, un livre à quelqu’un, des vêtements à un plus démuni, … nous nous attirons des événements heureux. Lorsque vous faites quelque chose de mal, vous le savez intérieurement car vous ne ressentez pas un sentiment de paix intérieure. Alors, pourquoi le faites-vous ? Vous vous attirerez des événements malheureux, c’est la loi de l’attraction! Quand on crache en l’air, ça nous retombe toujours sur le nez!

Sébastien Plante
Physiothérapeute et ostéopathe

Entorse de cheville

L’entorse de la cheville représente un étirement des ligaments internes ou externes de la cheville. La majorité du temps (95%), ce sont les ligaments externes qui sont affectés alors que le mécanisme de blessure est une inversion du pied (pied qui tourne vers l’intérieur).

Il existe trois grades d’entorse :
1) L’entorse de premier degré est une simple élongation des ligaments. Une douleur est ressentie à la face externe ou interne de la cheville mais sans enflure. L’application de glace 12 à 15 minutes peut s’avérer efficace la première journée. Ce qui se rapproche le plus de la glace concassée dans les cliniques de physiothérapie est un sac de légumes congelés que vous entourez d’une serviette humide pour que le froid pénètre plus en profondeur. L’entorse guérira d’elle-même au bout de quelques jours seulement.
2) L’entorse de deuxième degré est un étirement et une déchirure partielle des ligaments. La douleur est plus importante et la cheville devient enflée. On note souvent la présence d’une décoloration de la peau qui représente le saignement interne des tissus endommagés. La mise en charge est difficile et douloureuse. L’application de glace trois fois par jour est nécessaire pour les trois à quatre premier jour de même que le repos. L’entorse guérira d’elle-même au bout de 4 à 6 semaines. Durant cette période, vous pouvez utiliser une canne ou des béquilles. Le port d’un bandage élastique est souvent favorable pour diminuer l’enflure. Il est recommandé de surélever le pied le plus souvent possible pour permettre à l’inflammation de se résorber plus facilement en favorisant le retour veineux vers le cœur. Par exemple, lorsque vous écoutez la télévision, vous pouvez appuyer votre pied sur un tabouret. Dans votre lit, placez un oreiller sous votre pied.
3) L’entorse de troisième degré est une déchirure complète des ligaments et nécessite une chirurgie.

Réhabilitation

Lorsque les ligaments sont guéris, il est essentiel de procéder à une phase de renforcement et de stabilisation de la cheville avant de reprendre vos activités sportives dans le but de prévenir une rechute. Une ré-éducation à la marche est également de mise pour prévenir un défaut de marche, étant donné que l’individu blessé a souvent compensé pendant la phase de guérison naturelle de la cheville. Tous les exercices de renforcement et de proprioception suggérés sont démontrés sur le site web www.sebastienplante.com dans la section « vidéos gratuits ».

Persistance de douleur
Il arrive dans certains cas que l’astragale (os qui s’articule avec le tibia) ait glissé vers l’avant lors de l’entorse et qu’il soit en dysfonction antérieure. Cette dysfonction bloque la flexion dorsale normale de la cheville et engendre, par conséquent, une tension excessive sur le fascia plantaire et le tendon d’Achille, prédisposant l’individu à développer une fasciite plantaire ou une épine de Lenoir. Normalement, lorsque vous êtes couchés sur le dos avec la jambe allongée, vous devriez être en mesure d’apporter votre pied vers vous de 20 degrés. Lorsque l’astragale est en dysfonction, la flexion dorsale est bloquée et limitée. Ceci nécessite une visite chez un ostéopathe, un chiropracticien ou un physiothérapeute spécialisé en thérapie manuelle pour corriger cette dysfonction articulaire. Une ou deux visites sont habituellement suffisantes. Par la suite, assurez-vous de conserver cette flexion dorsale en faisant l’exercice suivant :

Montez sur une marche d’escalier. Laissez le devant du pied sur la marche et l’arrière pied dans le vide. Laissez le poids de votre corps descendre l’arrière pied vers le sol jusqu’à une sensation d’étirement confortable dans votre mollet. Tenez cet étirement 30 secondes et répétez 5 fois de suite, à chaque jour pour 2 mois.

Sébastien Plante, physiothérapeute et ostéopathe
www.sebastienplante.com

Vous n’êtes pas seul(e) à souffrir d’incontinence urinaire

L’incontinence urinaire est fréquente mais les gens sont souvent mal à l’aise d’en parler. Elle consiste en une perte d’urine involontaire à l’effort, à la toux ou au repos qui peut survenir chez la femme et chez l’homme. Elle est souvent due à un affaiblissement du plancher pelvien soit par vieillissement, suite à un accouchement ou suite à une chirurgie. Plusieurs physiothérapeutes spécialisés et ostéopathes traitent ce problème avec succès.

Le renforcement du plancher pelvien est essentiel à votre réussite. Pour ce faire, étendez-vous sur le dos et pliez vos genoux. Vous allez d’abord contracter le plancher pelvien comme si vous vouliez retenir un jet d’urine. Vous maintenez la contraction dix secondes et ensuite, vous relâchez. Vous répétez l’exercice vingt fois. Lorsque vous maîtrisez bien cette première étape, vous allez ensuite contracter le transverse de l’abdomen (le muscle le plus profond des abdominaux) tout en gardant votre plancher pelvien contracté puisque ce sont deux muscles qui travaillent en synergie. Pour contracter le transverse, vous allez simplement rentrer votre nombril vers la table. Vous répétez vingt fois. Faites-le plusieurs fois par jour et n’oubliez pas de bien respirer pendant votre exercice. Vous pouvez également contracter votre plancher pelvien en position debout. Plus vous le faites souvent, plus vite sera votre amélioration. Les exercices de Kegel que vous trouverez sur internet sont également très efficaces et recommandés lors de problème d’incontinence urinaire.

Sébastien Plante, physiothérapeute et ostéopathe
www.sebastienplante.com